Advertising
Advertising
08 Février

Rosie, la brasserie incontournable à Bastille

 

Déco typiquement parisienne, carte réconfortante, ambiance festive, Rosie est la nouvelle brasserie à découvrir.

par Léa Zetlaoui

1/23
2/23
3/23
4/23
5/23
6/23
7/23
8/23
9/23
10/23
11/23
12/23
13/23
14/23
15/23
16/23
17/23
18/23
19/23
20/23
21/23
22/23
23/23
  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

  • Une discrète devanture sur la rue du Faubourg Saint-Antoine abrite une brasserie qui s'impose déjà comme la nouvelle adresse incontournable du quartier. Composé de différents espace et décoré par l'Anglais John Wheelan (Bouillon Julien), l'endroit rend hommage aux artisans locaux et rappelle les heures glorieuses de ces lieux typiquements parisiens,: un jardin d'hiver convivial, une galerie avec son bar en marbre et ses barmen chaleureux, des tables et banquettes pour quatre personnes puis une immense salle illuminée de chandeliers qui se refletent dans de grands miroirs, et trois salons privatisables (deux de 10 personnes et un de 20) à la décoration kitsch. 

     

    Pour la carte, on retrouve différentes propositions : traditionnelles, aux saveurs d’enfance ou végétariennes, intégralement faites maison et de saison bulots mayonnaise, poireau vinaigrette, pâté en croute maison et andouille de guénémé; saucisse-purée, parmentier-végétarien (délicieux), grande salade ou coquillettes au jambon et à la truffe. Un réseau de 130 producteurs français assurent la qualité des produits tandis que la carte des vins accueillent plus de 100 références et les cocktails sont mixés à partir d’alcools français. Le charmant service rend le moment d'autant plus agréable.

     

     

    Brasserie Rosie

    53, rue du Faubourg Saint-Antoine Paris XI

     

Advertising

NuméroNews