Advertising
Advertising
16 Avril

Redécouvrir la cuisine française à travers les épices chez Caïus

 

Dans une ancienne rôtisserie du XVIIe arrondissement de Paris, le chef Jean-Marc Notelet propose une cuisine de marché sublimée par les épices.

Par La rédaction

1/6
2/6
3/6
4/6
5/6
6/6
  • Située entre la place de l’Étoile et la place des Ternes, le chef Jean-Marc Notelet a ouvert, il y a dix ans, son restaurant Caïus, nommé ainsi en l’honneur de son grand-père, lui-même propriétaire d’un restaurant à Saint-Omer dans le Pas-de-Calais. C’est dans cette ancienne rôtisserie, récemment remise à neuf par le studio MHNA, que ce chef discret et sans prétention fait opérer sa magie.

     

    Passionné par les épices, Jean-Marc Notelet – qui a également écrit un livre à ce sujet – sublime chacun de ses plats d’herbes, condiments et autres aromates. Dans son menu du jour, on peut ainsi trouver un sublime pâté façon grand-mère agrémenté de pickles, une mortadelle assaisonnée de citron, un ceviche de dorade au sésame et vinaigre de riz des gnocchis sauce parmesan et truffes (une des spécialités du chef), de la lieu jaune braisé et du chou de pontoise et en dessert une incroyable tarte au chocolat.

     

    Si le plaisir se trouve dans l’assiette, Jean-Marc Notelet a également conservé certaines traditions de brasserie qui confère au lieu un charme désuet notamment le menu inscrit à l’ancienne sur une ardoise ou encore les ronds de serviettes gravés pour les clients les plus fidèles. Véritable restaurant de quartier qui convainc par l’authenticité du service et des plats, Caius est le genre d’adresse qui vaut le déplacement.

     

    Caïus

    6, rue d'Armaillé, 75017 Paris

  • Située entre la place de l’Étoile et la place des Ternes, le chef Jean-Marc Notelet a ouvert, il y a dix ans, son restaurant Caïus, nommé ainsi en l’honneur de son grand-père, lui-même propriétaire d’un restaurant à Saint-Omer dans le Pas-de-Calais. C’est dans cette ancienne rôtisserie, récemment remise à neuf par le studio MHNA, que ce chef discret et sans prétention fait opérer sa magie.

     

    Passionné par les épices, Jean-Marc Notelet – qui a également écrit un livre à ce sujet – sublime chacun de ses plats d’herbes, condiments et autres aromates. Dans son menu du jour, on peut ainsi trouver un sublime pâté façon grand-mère agrémenté de pickles, une mortadelle assaisonnée de citron, un ceviche de dorade au sésame et vinaigre de riz des gnocchis sauce parmesan et truffes (une des spécialités du chef), de la lieu jaune braisé et du chou de pontoise et en dessert une incroyable tarte au chocolat.

     

    Si le plaisir se trouve dans l’assiette, Jean-Marc Notelet a également conservé certaines traditions de brasserie qui confère au lieu un charme désuet notamment le menu inscrit à l’ancienne sur une ardoise ou encore les ronds de serviettes gravés pour les clients les plus fidèles. Véritable restaurant de quartier qui convainc par l’authenticité du service et des plats, Caius est le genre d’adresse qui vaut le déplacement.

     

    Caïus

    6, rue d'Armaillé, 75017 Paris

  • Située entre la place de l’Étoile et la place des Ternes, le chef Jean-Marc Notelet a ouvert, il y a dix ans, son restaurant Caïus, nommé ainsi en l’honneur de son grand-père, lui-même propriétaire d’un restaurant à Saint-Omer dans le Pas-de-Calais. C’est dans cette ancienne rôtisserie, récemment remise à neuf par le studio MHNA, que ce chef discret et sans prétention fait opérer sa magie.

     

    Passionné par les épices, Jean-Marc Notelet – qui a également écrit un livre à ce sujet – sublime chacun de ses plats d’herbes, condiments et autres aromates. Dans son menu du jour, on peut ainsi trouver un sublime pâté façon grand-mère agrémenté de pickles, une mortadelle assaisonnée de citron, un ceviche de dorade au sésame et vinaigre de riz des gnocchis sauce parmesan et truffes (une des spécialités du chef), de la lieu jaune braisé et du chou de pontoise et en dessert une incroyable tarte au chocolat.

     

    Si le plaisir se trouve dans l’assiette, Jean-Marc Notelet a également conservé certaines traditions de brasserie qui confère au lieu un charme désuet notamment le menu inscrit à l’ancienne sur une ardoise ou encore les ronds de serviettes gravés pour les clients les plus fidèles. Véritable restaurant de quartier qui convainc par l’authenticité du service et des plats, Caius est le genre d’adresse qui vaut le déplacement.

     

    Caïus

    6, rue d'Armaillé, 75017 Paris

  • Située entre la place de l’Étoile et la place des Ternes, le chef Jean-Marc Notelet a ouvert, il y a dix ans, son restaurant Caïus, nommé ainsi en l’honneur de son grand-père, lui-même propriétaire d’un restaurant à Saint-Omer dans le Pas-de-Calais. C’est dans cette ancienne rôtisserie, récemment remise à neuf par le studio MHNA, que ce chef discret et sans prétention fait opérer sa magie.

     

    Passionné par les épices, Jean-Marc Notelet – qui a également écrit un livre à ce sujet – sublime chacun de ses plats d’herbes, condiments et autres aromates. Dans son menu du jour, on peut ainsi trouver un sublime pâté façon grand-mère agrémenté de pickles, une mortadelle assaisonnée de citron, un ceviche de dorade au sésame et vinaigre de riz des gnocchis sauce parmesan et truffes (une des spécialités du chef), de la lieu jaune braisé et du chou de pontoise et en dessert une incroyable tarte au chocolat.

     

    Si le plaisir se trouve dans l’assiette, Jean-Marc Notelet a également conservé certaines traditions de brasserie qui confère au lieu un charme désuet notamment le menu inscrit à l’ancienne sur une ardoise ou encore les ronds de serviettes gravés pour les clients les plus fidèles. Véritable restaurant de quartier qui convainc par l’authenticité du service et des plats, Caius est le genre d’adresse qui vaut le déplacement.

     

    Caïus

    6, rue d'Armaillé, 75017 Paris

  • Située entre la place de l’Étoile et la place des Ternes, le chef Jean-Marc Notelet a ouvert, il y a dix ans, son restaurant Caïus, nommé ainsi en l’honneur de son grand-père, lui-même propriétaire d’un restaurant à Saint-Omer dans le Pas-de-Calais. C’est dans cette ancienne rôtisserie, récemment remise à neuf par le studio MHNA, que ce chef discret et sans prétention fait opérer sa magie.

     

    Passionné par les épices, Jean-Marc Notelet – qui a également écrit un livre à ce sujet – sublime chacun de ses plats d’herbes, condiments et autres aromates. Dans son menu du jour, on peut ainsi trouver un sublime pâté façon grand-mère agrémenté de pickles, une mortadelle assaisonnée de citron, un ceviche de dorade au sésame et vinaigre de riz des gnocchis sauce parmesan et truffes (une des spécialités du chef), de la lieu jaune braisé et du chou de pontoise et en dessert une incroyable tarte au chocolat.

     

    Si le plaisir se trouve dans l’assiette, Jean-Marc Notelet a également conservé certaines traditions de brasserie qui confère au lieu un charme désuet notamment le menu inscrit à l’ancienne sur une ardoise ou encore les ronds de serviettes gravés pour les clients les plus fidèles. Véritable restaurant de quartier qui convainc par l’authenticité du service et des plats, Caius est le genre d’adresse qui vaut le déplacement.

     

    Caïus

    6, rue d'Armaillé, 75017 Paris

  • Située entre la place de l’Étoile et la place des Ternes, le chef Jean-Marc Notelet a ouvert, il y a dix ans, son restaurant Caïus, nommé ainsi en l’honneur de son grand-père, lui-même propriétaire d’un restaurant à Saint-Omer dans le Pas-de-Calais. C’est dans cette ancienne rôtisserie, récemment remise à neuf par le studio MHNA, que ce chef discret et sans prétention fait opérer sa magie.

     

    Passionné par les épices, Jean-Marc Notelet – qui a également écrit un livre à ce sujet – sublime chacun de ses plats d’herbes, condiments et autres aromates. Dans son menu du jour, on peut ainsi trouver un sublime pâté façon grand-mère agrémenté de pickles, une mortadelle assaisonnée de citron, un ceviche de dorade au sésame et vinaigre de riz des gnocchis sauce parmesan et truffes (une des spécialités du chef), de la lieu jaune braisé et du chou de pontoise et en dessert une incroyable tarte au chocolat.

     

    Si le plaisir se trouve dans l’assiette, Jean-Marc Notelet a également conservé certaines traditions de brasserie qui confère au lieu un charme désuet notamment le menu inscrit à l’ancienne sur une ardoise ou encore les ronds de serviettes gravés pour les clients les plus fidèles. Véritable restaurant de quartier qui convainc par l’authenticité du service et des plats, Caius est le genre d’adresse qui vaut le déplacement.

     

    Caïus

    6, rue d'Armaillé, 75017 Paris

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising