16 Novembre

4 restaurants à découvrir cette semaine à Paris

 

Baba, un restaurant méditerranéen du Marais, Inavoué, une adresse cachée de la place du Marché-Saint-Honoré, Kinn Khao, un nouveau thaïlandais à Cadet et The Brooklyn Pizzeria, une pizzeria new-yorkaise boulevard Beaumarchais, découvrez quatre restaurants parisiens à essayer absolument.

Par Léa Zetlaoui

Baba, un restaurant aux influences méditerranéennes dans le Marais.

BABA (Marais)

 

Cet été, le Marais accueillait Baba, un restaurant charmant aux influences méditerranéennes. Une décoration aux inspirations orientales avec des banquettes ornées de coussins à motifs, des appliques ajourées, un bar en briques rouges qui donne sur une cuisine ouverte, des murs aux teintes crème et orangées, ainsi qu’un mobilier en bois discret. La simplicité et l’authenticité du lieu sont si agréables qu’on y resterait des heures. À midi, le Baba propose des menus entrée, assiettes du jour très généreuses (viande, poisson ou végétarienne) et des desserts gourmands. Le soir, le restaurant sert des mezze à partager (houmous, salade méchouia, feta et olives ou encornets) ainsi que des fromages et de la charcuterie, des plats méditerranéens typiques comme la galette tunisienne, la selle d’agneau ou la salade fattoush, et toujours de beaux et bons desserts.

 

Baba, 17, rue Charlot, Paris IIIe.

 

Inavoué, une adresse secrète de la place du Marché-Saint-Honoré.

INAVOUÉ

 

Si la place du Marché-Saint-Honoré abonde déjà de restaurants en tout genre, cette adresse cachée de l’impasse Gomboust séduit tout d’abord par sa discrétion. À l’extérieur, une terrasse verdoyante, bien chauffée, avec une petite fontaine. À l’intérieur, deux salles à l’ambiance tamisée et intime décorées de tables en marbre, de banquettes en velours, de jolies plantes et d’objets de décoration originaux. La carte privilégie des recettes healthy aux influences variées : avocado toast, burrata et légumes du soleil, tataki de bœuf en entrée, bœuf kefta ou façon tigre qui pleure, massaman d’agneau ou des salades saines et copieuses en plat, et des desserts très gourmands comme le mi-cuit au chocolat et cœur blanc ou l’ananas rôti. Une adresse à retenir pour un dîner intime et secret en plein cœur de Paris.

 

4, impasse Gomboust, Paris Ier.

 

Kinn Khao, restaurant thaïlandais dans le sud du IXe arrondissement. 

KINN KHAO

 

La streetfood thaïlandaise se dote d’une nouvelle adresse ultra conviviale dans le sud du quartier de Pigalle, qui invite à un voyage culinaire aux quatre coins du pays. Cuisinée avec des produits frais, on savoure d’un côté des spécialités comme la soupe Tom Yum (crevettes à la citronnelle), les nems de légumes, des pad thaï délicieux ou un tigre qui pleure. Sinon, on se laisse tenter par une spécialité du nord de la Thaïlande à base de nouilles (fraîches et frites) au curry de poulet, par une du centre du pays (curry vert de poulet), du nord-est (salade de bœuf grillé aux herbes parfumées du riz torréfié) ou encore du sud (Phuket) comme le curry de bœuf parfumé à la cannelle. Une décoration très épurée permet de se concentrer sur les saveurs – plus ou moins épicées – de ces créations culinaires aussi simples que bien réalisées.

 

10, rue Mayran, Paris IXe.

 

THE BROOKLYN PIZZERIA

 

À mille lieues des adresses uniformisées du groupe Big Mamma, The Brooklyn Pizzeria nous emmène dans l’ambiance électrique de Brooklyn. Une salle en rez-de-jardin à la décoration très colorée et lumineuse grâce de nombreuses suspensions, des bonbonnes transparentes remplies de liquide bleu, rouge, jaune ou vert, des néons et des murs bruts. Du mobilier industriel avec chaises en métal, table plus ou moins hautes façon récup et bar en briques… on est très loin de la sobriété des néo-bistrots, ce qui offre un véritable dépaysement. Un menu facile composé d’entrées italiennes, de pâtes et de pizzas, le tout proposé dans des quantités très copieuses, ainsi que des cocktails classiques spritz et mojitos. Le plus de cette nouvelle pizzeria située près de Bastille? Sa grande terrasse, sa margarita à 4 € ou son mojito low cost à 5 €.

 

33, boulevard Beaumarchais, Paris IIIe.

 

NuméroNews