Advertising
Advertising
23 Octobre

Découvrez la suite de Francis Ford Coppola au Lutetia

 

Honoré le dimanche 20 octobre du prix Lumière à Lyon, le réalisateur Francis Ford Coppola installe des objets personnels dans une des suites du Lutetia. 

par Léa Zetlaoui

Francis Ford Coppola dans sa suite au Lutetia
1/11
La suite Francis Ford Coppola au Lutetia
2/11
La suite Francis Ford Coppola au Lutetia
3/11
La suite Francis Ford Coppola au Lutetia
4/11
La suite Francis Ford Coppola au Lutetia
5/11
La suite Francis Ford Coppola au Lutetia
6/11
7/11
Affiche du festival de Cannes
8/11
Prix Princesse des Asturies dessiné par Miro
9/11
Lampe Fortuny
10/11
une peinture de Dean Tavoularis
11/11
Francis Ford Coppola dans sa suite au Lutetia
La suite Francis Ford Coppola au Lutetia
La suite Francis Ford Coppola au Lutetia
La suite Francis Ford Coppola au Lutetia
La suite Francis Ford Coppola au Lutetia
La suite Francis Ford Coppola au Lutetia
Affiche du festival de Cannes
Prix Princesse des Asturies dessiné par Miro
Lampe Fortuny
une peinture de Dean Tavoularis
  • Au festival Lumière à Lyon, Francis Ford Coppola vient tout juste de recevoir un prix qui couronne l'ensemble de sa carrière, commencée à l'orée des années 60. Réalisateur multi-récompensé (4 Oscars, 2 Golden Globes, 2 Palmes d'or et 1 Lion d'or d'honneur), immense producteur et patriarche d'une dynastie de personnalités du 7e art, Coppola a marqué l'histoire du cinéma par de nombreux chefs-d’œuvre tels sa trilogie du Parrain, Apocalypse Now ou encore Dracula. 

     

    Aujourd'hui, c'est dans un tout autre domaine que le réalisateur américain fait parler de lui. Il vient en effet de d'enrichir la décoration d'une des suites du célèbre hôtel Lutetia, qui a réouvert ses portes en juillet 2018 après 5 ans de travaux. Habitué du palace de la rive gauche rénové par Jean-Michel Wilmotte, Francis Ford Coppola, agrémente l'espace au luxe discret de certains de ses objets personnels, comme une lampe Fortuny, une caméra Éclair, une peinture de Dean Tavoularis – le légendaire chef décorateur qui accompagna le réalisateur durant sa carrière –, une affiche du festival de Cannes et le prix Princesse des Asturies (dessiné par Miró). Un escalier en colimaçon conduit à une terasse d'où l'on voit la tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

     

    Le Lutetia 

    45 Boulevard Raspail, Paris VI

     

  • Au festival Lumière à Lyon, Francis Ford Coppola vient tout juste de recevoir un prix qui couronne l'ensemble de sa carrière, commencée à l'orée des années 60. Réalisateur multi-récompensé (4 Oscars, 2 Golden Globes, 2 Palmes d'or et 1 Lion d'or d'honneur), immense producteur et patriarche d'une dynastie de personnalités du 7e art, Coppola a marqué l'histoire du cinéma par de nombreux chefs-d’œuvre tels sa trilogie du Parrain, Apocalypse Now ou encore Dracula. 

     

    Aujourd'hui, c'est dans un tout autre domaine que le réalisateur américain fait parler de lui. Il vient en effet de d'enrichir la décoration d'une des suites du célèbre hôtel Lutetia, qui a réouvert ses portes en juillet 2018 après 5 ans de travaux. Habitué du palace de la rive gauche rénové par Jean-Michel Wilmotte, Francis Ford Coppola, agrémente l'espace au luxe discret de certains de ses objets personnels, comme une lampe Fortuny, une caméra Éclair, une peinture de Dean Tavoularis – le légendaire chef décorateur qui accompagna le réalisateur durant sa carrière –, une affiche du festival de Cannes et le prix Princesse des Asturies (dessiné par Miró). Un escalier en colimaçon conduit à une terasse d'où l'on voit la tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

     

    Le Lutetia 

    45 Boulevard Raspail, Paris VI

     

  • Au festival Lumière à Lyon, Francis Ford Coppola vient tout juste de recevoir un prix qui couronne l'ensemble de sa carrière, commencée à l'orée des années 60. Réalisateur multi-récompensé (4 Oscars, 2 Golden Globes, 2 Palmes d'or et 1 Lion d'or d'honneur), immense producteur et patriarche d'une dynastie de personnalités du 7e art, Coppola a marqué l'histoire du cinéma par de nombreux chefs-d’œuvre tels sa trilogie du Parrain, Apocalypse Now ou encore Dracula. 

     

    Aujourd'hui, c'est dans un tout autre domaine que le réalisateur américain fait parler de lui. Il vient en effet de d'enrichir la décoration d'une des suites du célèbre hôtel Lutetia, qui a réouvert ses portes en juillet 2018 après 5 ans de travaux. Habitué du palace de la rive gauche rénové par Jean-Michel Wilmotte, Francis Ford Coppola, agrémente l'espace au luxe discret de certains de ses objets personnels, comme une lampe Fortuny, une caméra Éclair, une peinture de Dean Tavoularis – le légendaire chef décorateur qui accompagna le réalisateur durant sa carrière –, une affiche du festival de Cannes et le prix Princesse des Asturies (dessiné par Miró). Un escalier en colimaçon conduit à une terasse d'où l'on voit la tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

     

    Le Lutetia 

    45 Boulevard Raspail, Paris VI

     

  • Au festival Lumière à Lyon, Francis Ford Coppola vient tout juste de recevoir un prix qui couronne l'ensemble de sa carrière, commencée à l'orée des années 60. Réalisateur multi-récompensé (4 Oscars, 2 Golden Globes, 2 Palmes d'or et 1 Lion d'or d'honneur), immense producteur et patriarche d'une dynastie de personnalités du 7e art, Coppola a marqué l'histoire du cinéma par de nombreux chefs-d’œuvre tels sa trilogie du Parrain, Apocalypse Now ou encore Dracula. 

     

    Aujourd'hui, c'est dans un tout autre domaine que le réalisateur américain fait parler de lui. Il vient en effet de d'enrichir la décoration d'une des suites du célèbre hôtel Lutetia, qui a réouvert ses portes en juillet 2018 après 5 ans de travaux. Habitué du palace de la rive gauche rénové par Jean-Michel Wilmotte, Francis Ford Coppola, agrémente l'espace au luxe discret de certains de ses objets personnels, comme une lampe Fortuny, une caméra Éclair, une peinture de Dean Tavoularis – le légendaire chef décorateur qui accompagna le réalisateur durant sa carrière –, une affiche du festival de Cannes et le prix Princesse des Asturies (dessiné par Miró). Un escalier en colimaçon conduit à une terasse d'où l'on voit la tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

     

    Le Lutetia 

    45 Boulevard Raspail, Paris VI

     

  • Au festival Lumière à Lyon, Francis Ford Coppola vient tout juste de recevoir un prix qui couronne l'ensemble de sa carrière, commencée à l'orée des années 60. Réalisateur multi-récompensé (4 Oscars, 2 Golden Globes, 2 Palmes d'or et 1 Lion d'or d'honneur), immense producteur et patriarche d'une dynastie de personnalités du 7e art, Coppola a marqué l'histoire du cinéma par de nombreux chefs-d’œuvre tels sa trilogie du Parrain, Apocalypse Now ou encore Dracula. 

     

    Aujourd'hui, c'est dans un tout autre domaine que le réalisateur américain fait parler de lui. Il vient en effet de d'enrichir la décoration d'une des suites du célèbre hôtel Lutetia, qui a réouvert ses portes en juillet 2018 après 5 ans de travaux. Habitué du palace de la rive gauche rénové par Jean-Michel Wilmotte, Francis Ford Coppola, agrémente l'espace au luxe discret de certains de ses objets personnels, comme une lampe Fortuny, une caméra Éclair, une peinture de Dean Tavoularis – le légendaire chef décorateur qui accompagna le réalisateur durant sa carrière –, une affiche du festival de Cannes et le prix Princesse des Asturies (dessiné par Miró). Un escalier en colimaçon conduit à une terasse d'où l'on voit la tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

     

    Le Lutetia 

    45 Boulevard Raspail, Paris VI

     

  • Au festival Lumière à Lyon, Francis Ford Coppola vient tout juste de recevoir un prix qui couronne l'ensemble de sa carrière, commencée à l'orée des années 60. Réalisateur multi-récompensé (4 Oscars, 2 Golden Globes, 2 Palmes d'or et 1 Lion d'or d'honneur), immense producteur et patriarche d'une dynastie de personnalités du 7e art, Coppola a marqué l'histoire du cinéma par de nombreux chefs-d’œuvre tels sa trilogie du Parrain, Apocalypse Now ou encore Dracula. 

     

    Aujourd'hui, c'est dans un tout autre domaine que le réalisateur américain fait parler de lui. Il vient en effet de d'enrichir la décoration d'une des suites du célèbre hôtel Lutetia, qui a réouvert ses portes en juillet 2018 après 5 ans de travaux. Habitué du palace de la rive gauche rénové par Jean-Michel Wilmotte, Francis Ford Coppola, agrémente l'espace au luxe discret de certains de ses objets personnels, comme une lampe Fortuny, une caméra Éclair, une peinture de Dean Tavoularis – le légendaire chef décorateur qui accompagna le réalisateur durant sa carrière –, une affiche du festival de Cannes et le prix Princesse des Asturies (dessiné par Miró). Un escalier en colimaçon conduit à une terasse d'où l'on voit la tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

     

    Le Lutetia 

    45 Boulevard Raspail, Paris VI

     

  • Au festival Lumière à Lyon, Francis Ford Coppola vient tout juste de recevoir un prix qui couronne l'ensemble de sa carrière, commencée à l'orée des années 60. Réalisateur multi-récompensé (4 Oscars, 2 Golden Globes, 2 Palmes d'or et 1 Lion d'or d'honneur), immense producteur et patriarche d'une dynastie de personnalités du 7e art, Coppola a marqué l'histoire du cinéma par de nombreux chefs-d’œuvre tels sa trilogie du Parrain, Apocalypse Now ou encore Dracula. 

     

    Aujourd'hui, c'est dans un tout autre domaine que le réalisateur américain fait parler de lui. Il vient en effet de d'enrichir la décoration d'une des suites du célèbre hôtel Lutetia, qui a réouvert ses portes en juillet 2018 après 5 ans de travaux. Habitué du palace de la rive gauche rénové par Jean-Michel Wilmotte, Francis Ford Coppola, agrémente l'espace au luxe discret de certains de ses objets personnels, comme une lampe Fortuny, une caméra Éclair, une peinture de Dean Tavoularis – le légendaire chef décorateur qui accompagna le réalisateur durant sa carrière –, une affiche du festival de Cannes et le prix Princesse des Asturies (dessiné par Miró). Un escalier en colimaçon conduit à une terasse d'où l'on voit la tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

     

    Le Lutetia 

    45 Boulevard Raspail, Paris VI

     

  • Au festival Lumière à Lyon, Francis Ford Coppola vient tout juste de recevoir un prix qui couronne l'ensemble de sa carrière, commencée à l'orée des années 60. Réalisateur multi-récompensé (4 Oscars, 2 Golden Globes, 2 Palmes d'or et 1 Lion d'or d'honneur), immense producteur et patriarche d'une dynastie de personnalités du 7e art, Coppola a marqué l'histoire du cinéma par de nombreux chefs-d’œuvre tels sa trilogie du Parrain, Apocalypse Now ou encore Dracula. 

     

    Aujourd'hui, c'est dans un tout autre domaine que le réalisateur américain fait parler de lui. Il vient en effet de d'enrichir la décoration d'une des suites du célèbre hôtel Lutetia, qui a réouvert ses portes en juillet 2018 après 5 ans de travaux. Habitué du palace de la rive gauche rénové par Jean-Michel Wilmotte, Francis Ford Coppola, agrémente l'espace au luxe discret de certains de ses objets personnels, comme une lampe Fortuny, une caméra Éclair, une peinture de Dean Tavoularis – le légendaire chef décorateur qui accompagna le réalisateur durant sa carrière –, une affiche du festival de Cannes et le prix Princesse des Asturies (dessiné par Miró). Un escalier en colimaçon conduit à une terasse d'où l'on voit la tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

     

    Le Lutetia 

    45 Boulevard Raspail, Paris VI

     

  • Au festival Lumière à Lyon, Francis Ford Coppola vient tout juste de recevoir un prix qui couronne l'ensemble de sa carrière, commencée à l'orée des années 60. Réalisateur multi-récompensé (4 Oscars, 2 Golden Globes, 2 Palmes d'or et 1 Lion d'or d'honneur), immense producteur et patriarche d'une dynastie de personnalités du 7e art, Coppola a marqué l'histoire du cinéma par de nombreux chefs-d’œuvre tels sa trilogie du Parrain, Apocalypse Now ou encore Dracula. 

     

    Aujourd'hui, c'est dans un tout autre domaine que le réalisateur américain fait parler de lui. Il vient en effet de d'enrichir la décoration d'une des suites du célèbre hôtel Lutetia, qui a réouvert ses portes en juillet 2018 après 5 ans de travaux. Habitué du palace de la rive gauche rénové par Jean-Michel Wilmotte, Francis Ford Coppola, agrémente l'espace au luxe discret de certains de ses objets personnels, comme une lampe Fortuny, une caméra Éclair, une peinture de Dean Tavoularis – le légendaire chef décorateur qui accompagna le réalisateur durant sa carrière –, une affiche du festival de Cannes et le prix Princesse des Asturies (dessiné par Miró). Un escalier en colimaçon conduit à une terasse d'où l'on voit la tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

     

    Le Lutetia 

    45 Boulevard Raspail, Paris VI

     

  • Au festival Lumière à Lyon, Francis Ford Coppola vient tout juste de recevoir un prix qui couronne l'ensemble de sa carrière, commencée à l'orée des années 60. Réalisateur multi-récompensé (4 Oscars, 2 Golden Globes, 2 Palmes d'or et 1 Lion d'or d'honneur), immense producteur et patriarche d'une dynastie de personnalités du 7e art, Coppola a marqué l'histoire du cinéma par de nombreux chefs-d’œuvre tels sa trilogie du Parrain, Apocalypse Now ou encore Dracula. 

     

    Aujourd'hui, c'est dans un tout autre domaine que le réalisateur américain fait parler de lui. Il vient en effet de d'enrichir la décoration d'une des suites du célèbre hôtel Lutetia, qui a réouvert ses portes en juillet 2018 après 5 ans de travaux. Habitué du palace de la rive gauche rénové par Jean-Michel Wilmotte, Francis Ford Coppola, agrémente l'espace au luxe discret de certains de ses objets personnels, comme une lampe Fortuny, une caméra Éclair, une peinture de Dean Tavoularis – le légendaire chef décorateur qui accompagna le réalisateur durant sa carrière –, une affiche du festival de Cannes et le prix Princesse des Asturies (dessiné par Miró). Un escalier en colimaçon conduit à une terasse d'où l'on voit la tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

     

    Le Lutetia 

    45 Boulevard Raspail, Paris VI

     

  • Au festival Lumière à Lyon, Francis Ford Coppola vient tout juste de recevoir un prix qui couronne l'ensemble de sa carrière, commencée à l'orée des années 60. Réalisateur multi-récompensé (4 Oscars, 2 Golden Globes, 2 Palmes d'or et 1 Lion d'or d'honneur), immense producteur et patriarche d'une dynastie de personnalités du 7e art, Coppola a marqué l'histoire du cinéma par de nombreux chefs-d’œuvre tels sa trilogie du Parrain, Apocalypse Now ou encore Dracula. 

     

    Aujourd'hui, c'est dans un tout autre domaine que le réalisateur américain fait parler de lui. Il vient en effet de d'enrichir la décoration d'une des suites du célèbre hôtel Lutetia, qui a réouvert ses portes en juillet 2018 après 5 ans de travaux. Habitué du palace de la rive gauche rénové par Jean-Michel Wilmotte, Francis Ford Coppola, agrémente l'espace au luxe discret de certains de ses objets personnels, comme une lampe Fortuny, une caméra Éclair, une peinture de Dean Tavoularis – le légendaire chef décorateur qui accompagna le réalisateur durant sa carrière –, une affiche du festival de Cannes et le prix Princesse des Asturies (dessiné par Miró). Un escalier en colimaçon conduit à une terasse d'où l'on voit la tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

     

    Le Lutetia 

    45 Boulevard Raspail, Paris VI

     

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising