Fondée en 1936 par un groupe de célèbres réalisateurs – parmi lesquels King Vidor ou Frank Capra –, la Directors Guild of America (DGA) a révélé le 7 janvier dernier la liste des nommés aux Directors Guild of America Awards. 

 

Cinq cinéastes concourrent pour le prix du meilleur film : le Coréen Bong Joon Ho déjà lauréat d'une Palme d'Or pour Parasite, le Britannique Sam Mendes – pour son film de guerre 1917 – Martin Scorsese pour son film – produit par Netflix – The Irishman et Quentin Tarantino pour Once Upon a Time in ... Hollywood. Largement plébiscités par le public et la critique cette année, ces films sont rejoints dans la sélection par un long-métrage d'un cinéaste moins reconnu que les autres à l'international : le Néozélandais Taika Waititi, pour Jojo Rabbit, satire de la Seconde Guerre Mondiale. Annonçant une sélection exclusivement masculine, la DGA oublie des films pourtant en lice pour les Oscars :  Les quatre filles du docteur March (de l'actrice et réalisatrice américaine Greta Gerwig) et Le Joker (de Todd Philips).

 

Côté premiers longs-métrages, on retrouve néanmoins des femmes, dont la Française Mati Diop (pour Atlantique)Alma Ha’rel (pour Honey Boy), Melina Matsoukas (pour Queen & Slim). Cette riche sélection met en avant des réalisateurs déjà salués par la critique, à l’image de Mati Diop, qui avait reçu le Grand Prix au dernier Festival de Cannes, pour Atlantique – un film qui retrace le destin de migrants, mêlant le fantastique à la fresque sociale.

 

Retrouvez ici la liste complète des nominés :

 

Réalisation exceptionnelle pour un Long-Métrage
Bong Joon Ho, Parasite
Sam Mendes, 1917
Martin Scorsese, The Irishman
Quentin Tarantino, Once Upon a Time in Hollywood
Taika Waititi, Jojo Rabbit

 

Réalisation exceptionnelle pour un Premier Long-Métrage
Mati Diop, Atlantique
Alma Har’el, Honey Boy
Melina Matsoukas, Queen & Slim
Tyler Nilson and Michael Schwartz, The Peanut Butter Falcon
Joe Talbot, The Last Black Man in San Francisco