10


Commandez-le
Numéro
06 L'exposition “Des Corps Libres“ au Studio des Acacias : visite en images

L'exposition “Des Corps Libres“ au Studio des Acacias : visite en images

Art

Jusqu'au 28 mai au Studio des Acacias, l'exposition “Des Corps Libres – Une jeune scène française” réunit 15 artistes de la scène française autour de la thématique de la métamorphose des corps. Curaté par Thibaut Wychowanok, avec le soutien de Mazarine Group et Gucci, et une scénographie de La Mode en Images, le corpus d’œuvres interroge la représentation et la matérialité fluctuante du corps et célèbre sa diversité, ses luttes et son émancipation contemporaine.

  • Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Tarek Lakhrissi. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Tarek Lakhrissi. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Tarek Lakhrissi. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Sophie Varin. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Sophie Varin. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Sophie Varin. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Jean Claracq. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Jean Claracq. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Jean Claracq. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Valentin Ranger. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Valentin Ranger. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Valentin Ranger. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Ben Elliot. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Ben Elliot. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Ben Elliot. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Ben Elliot. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Ben Elliot. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Ben Elliot. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Kenny Dunkan (détail). Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Kenny Dunkan (détail). Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Kenny Dunkan (détail). Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Ymane Chabi-Gara. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Ymane Chabi-Gara. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Ymane Chabi-Gara. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Gaspar Willmann et Ymane Chabi-Gara. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Gaspar Willmann et Ymane Chabi-Gara. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Gaspar Willmann et Ymane Chabi-Gara. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Jean Claracq. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Jean Claracq. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Jean Claracq. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Jean Claracq. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Jean Claracq. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Jean Claracq. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Sara Sadik. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Sara Sadik. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Sara Sadik. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Sara Sadik. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Sara Sadik. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Sara Sadik. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.
  • Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

    Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris.

Photo : Aurélien Mole

1/23

L’exposition “Des Corps Libres – Une jeune scène française” est une invitation à explorer la possibilité d’un corps, singulier ou universel, qu’il soit évanescent, fantasmatique, digital, ancré dans notre monde actuel, science-fictionnel ou utopique. Du corps-objet au corps-sujet, du corps figuré à la trace d’un corps, du corps rêvé au corps avatar numérique, il s’agit non seulement d’écrire le corps sans censure mais d’offrir la possibilité de lui porter un nouveau regard, en toute liberté, en compagnie des artistes Ymane Chabi-Gara, Salomé Chatriot, Jean Claracq, Kenny Dunkan, Ben Elliot, Tarek Lakhrissi, Chalisée Naamani, Valentin Ranger, Sara Sadik, Pol Taburet, Sophie Varin, Julie Villard & Simon Brossard, Manon Wertenbroek et Gaspar Willmann.

 

“Rêvé, sexualisé, furieux, suggéré, vulnérable, hybride, fantasmé, fluide, puissant, trahi, révolté, spectral ou solitaire… Un corps libre n’est pas un corps affranchi de tout, mais un corps conscient et pensant ce tout. L’exposition invite au plaisir et à l’exaltation du corps au-delà de la question morale, en acceptant de se confronter à ses ambiguïtés, à sa volonté de puissance, ses fragilités, ses perversités, ses révoltes, sa sensualité et ses trahisons.” 

Thibaut Wychowanok, commissaire de l’exposition.

 

“Notre ambition avec cette nouvelle exposition est de donner de la visibilité à toute une génération d’artistes français talentueux, dont les œuvres invitent à regarder le monde autrement, dans sa complexité et sa diversité. Notre initiative invite au dialogue, au partage et aux émotions en commun : cette expérience est source de libertés et d’un meilleur vivre-ensemble.” 

 

Paul-Emmanuel Reiffers, fondateur de Mazarine Group et de Reiffers Art Initiatives
 


“Des Corps Libres – Une jeune scène française”, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris 17e.

Julie Villard & Simon Brossard et Chalisée Naamani. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Photo : Aurélien Mole. Julie Villard & Simon Brossard et Chalisée Naamani. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Photo : Aurélien Mole.
Julie Villard & Simon Brossard et Chalisée Naamani. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Photo : Aurélien Mole.
Kenny Dunkan et Ymane Chabi-Gara. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Photo : Aurélien Mole Kenny Dunkan et Ymane Chabi-Gara. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Photo : Aurélien Mole
Kenny Dunkan et Ymane Chabi-Gara. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Photo : Aurélien Mole
Pol Taburet et Salomé Chatriot. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Photo : Aurélien Mole Pol Taburet et Salomé Chatriot. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Photo : Aurélien Mole
Pol Taburet et Salomé Chatriot. Vue de l'exposition “Des Corps libres - Une jeune scène française“, du 5 au 28 mai au Studio des Acacias, Paris. Photo : Aurélien Mole