Advertising
595

Rencontre avec Adam Naas, jeune prodige à la soul ténébreuse

 

Avec son premier EP, Adam Naas a imposé son style : un romantisme noir, une dark soul contemporaine magnifique. Rencontre..

Numéro : Avec ce premier EP aux sonorités très soul, on se laisse d’abord séduire par votre voix, grave et maîtrisée.
Adam Naas : 
Pourtant je n’ai jamais pris de cours. Enfin, je suis bien passé par une chorale dont le plus haut fait d’armes est une reprise de la chanson des Choristes... Jean-Baptiste Maunier, c’était moi ! 

 

D’où vous vient cette passion précoce pour la musique ?
Même si ma famille n’était pas particulièrement portée sur la musique, il me semble que j’ai tout de même été bercé par la voix de Nina Simone... Je me souviens surtout de mes sessions d’entraînement intense passées à chanter les secondes voix sur les chansons des Destiny’s Child. Je m’exerçais à restituer les notes les plus hautes. Je reprenais aussi les morceaux de Sister Act 2, notamment ceux avec Lauryn Hill. Son album, The Miseducation of Lauryn Hill, a représenté un autre moment fort de mon éducation musicale. 

 

Avec le titre Downtown, vous quittez les ambiances ténébreuses au profit d’une mélodie plus pop et up‐tempoQuels styles de musique vous ont marqué? 

Si mes premiers titres s’inscrivent volontairement dans une lignée soul, je refuse de m’enfermer dans un seul style. Downtown est aussi ma manière de dire que je n’ai pas toujours envie de me tirer une balle dans la tête. La pop mélodique de Sylvie Vartan et de Françoise Hardy a toute sa place dans mon panthéon personnel. 

 

À quel moment la soul plus traditionnelle vous a-t-elle rattrapé ?
Lorsque j’ai écouté A change Is Gonna Come de Sam Cooke. L’émotion était alors à son paroxysme. Je me suis juré que si je devais un jour faire de la musique, elle devrait avoir la même intensité et la même sincérité. 

 

Sur scène, comme dans vos clips, vous paraissez réellement transcendé par la musique.
Je n’ai pas l’impression d’être particulièrement compris dans ma vie, ni de ressentir les émotions comme une personne normale. Mais quand je chante ou que je suis sur scène, tout devient plus clair. Je me sens réellement humain. 

 

Aviez-vous envisagé un autre avenir que celui de musicien ?
J’ai toujours été intéressé par les études et porté par un amour de la lecture, au point de développer une conception très littéraire de la réalité. Mais cette passion m’a aussi poussé à me poser beaucoup de questions sur ce qui m’entoure. J’étais tellement obsédé que je me suis tourné vers un bac scientifique. Je voulais absolument comprendre les lois physiques qui régissent le monde. 

 

Sur des titres comme Fading Away ou You Should Know, vous n’hésitez pas à dévoiler vos sentiments tout en conservant une certaine pudeur et élégance... 

Tous mes morceaux ne parlent que d’une seule chose : les relations humaines, le sentiment de perte, la nostalgie qui nous assaille. Mes textes sont très introspectifs. Avec You Should Know, par exemple, la première chanson que j’ai composée, je voulais que le morceau sonne comme un cri qui surgit du plus profond de moi. 

 

EP d'Adam Naas (Virgin/Mercury), disponible fin septembre. 

 

 

Propos recueillis par Thibaut Wychowanok, Photographe : Éric Nehr

943

Gabriel Garzón-Montano : du hip-hop à l'eau de rose pour faire l'amour

Musique Il lit Nietzsche et Rimbaud, a fait les premières parties de Lenny Kravitz et se joue des frontières entre les genres. Gabriel Garzón-Montano est la vedette de la dernière session Colors, sortie ce 21 février. En trois morceaux, le chanteur new-yorkais étend son spectre musical, du funk au hip-hop, en passant par la sérénade romantique. Il lit Nietzsche et Rimbaud, a fait les premières parties de Lenny Kravitz et se joue des frontières entre les genres. Gabriel Garzón-Montano est la vedette de la dernière session Colors, sortie ce 21 février. En trois morceaux, le chanteur new-yorkais étend son spectre musical, du funk au hip-hop, en passant par la sérénade romantique.

Arca: la musique de demain est-elle inaudible ?
997

Arca: la musique de demain est-elle inaudible ?

Musique À l’heure où les innovations technologiques effraient le monde, la productrice vénézuélienne Arca anticipe la musique de demain avec “@@@@@”, symphonie électronique infernale et anxiogène. En 62 minutes, la collaboratrice de Björk et de Kanye West repense la musique concrète et dévoile un projet semblable à une diffusion pirate au message aussi dense qu’hermétique. À l’heure où les innovations technologiques effraient le monde, la productrice vénézuélienne Arca anticipe la musique de demain avec “@@@@@”, symphonie électronique infernale et anxiogène. En 62 minutes, la collaboratrice de Björk et de Kanye West repense la musique concrète et dévoile un projet semblable à une diffusion pirate au message aussi dense qu’hermétique.

Advertising
Kalash Criminel, MC Jean Gab’1 et Jacques chez… le psy
834

Kalash Criminel, MC Jean Gab’1 et Jacques chez… le psy

Culture Après avoir accueilli sur son divan les rappeurs Guizmo, Liza Monet, Isha, Alkpote et Lino, l’émission "Thérapie" revient sur Vice avec le psychanalyste Fernando de Amorim. Diffusés à partir du 19 mars et jusqu’au 16 avril 2020, les épisodes de la saison 2 comporteront les confessions des musiciens et rappeurs Kitsuné Kendra, MC Jean Gab1, Kalash Criminel, Jacques et Soso Maness. Après avoir accueilli sur son divan les rappeurs Guizmo, Liza Monet, Isha, Alkpote et Lino, l’émission "Thérapie" revient sur Vice avec le psychanalyste Fernando de Amorim. Diffusés à partir du 19 mars et jusqu’au 16 avril 2020, les épisodes de la saison 2 comporteront les confessions des musiciens et rappeurs Kitsuné Kendra, MC Jean Gab1, Kalash Criminel, Jacques et Soso Maness.

The Avalanches invitent Blood Orange pour une ballade cosmique
249

The Avalanches invitent Blood Orange pour une ballade cosmique

Musique Les australiens de The Avalanches sont de retour avec un nouveau single “We Will Always Love You” (2020). Blood Orange est l'invité d'honneur de cette ballade contemplative et romantique. Les australiens de The Avalanches sont de retour avec un nouveau single “We Will Always Love You” (2020). Blood Orange est l'invité d'honneur de cette ballade contemplative et romantique.

Koffee, l'enfant prodige du reggae
224

Koffee, l'enfant prodige du reggae

Musique À la rencontre du reggae "old school" et du dancehall, la jamaïcaine Koffee réinterprète toute une tradition musicale avec son EP "Rapture" (2019), nommé Meilleur Album Reggae à la 62e cérémonie des Grammy Awards. Une révélation musicale féminine qui interpelle tout autant Usain Bolt que la famille Obama. À la rencontre du reggae "old school" et du dancehall, la jamaïcaine Koffee réinterprète toute une tradition musicale avec son EP "Rapture" (2019), nommé Meilleur Album Reggae à la 62e cérémonie des Grammy Awards. Une révélation musicale féminine qui interpelle tout autant Usain Bolt que la famille Obama.

JPEG Mafia célèbre les chauves
998

JPEG Mafia célèbre les chauves

Musique Après “Veteran”, album politiquement incorrect sorti en 2018, JPEG Mafia a pétrifié la critique avec un troisième album intitulé “All My Heroes Are Cornballs”. Aujourd’hui, le rappeur rend hommage à ceux qui ont une “coupe de merde” dans son nouveau titre “Bald!”. Après “Veteran”, album politiquement incorrect sorti en 2018, JPEG Mafia a pétrifié la critique avec un troisième album intitulé “All My Heroes Are Cornballs”. Aujourd’hui, le rappeur rend hommage à ceux qui ont une “coupe de merde” dans son nouveau titre “Bald!”.



Advertising