Advertising
Quel avenir pour l'art contemporain? Le président de la méga galerie Pace répond
486

Quel avenir pour l'art contemporain? Le président de la méga galerie Pace répond

Numéro art Marc Glimcher, président de la Pace Gallery, implantée dans six pays à travers le monde, confie à Numéro art ses pensées sur l’avenir du milieu de l’art : rôle des méga-galeries, Chine, France, poids des musées… Sa galerie ouvre à New York un gigantesque espace de 7 000 m2, qui accueillera les oeuvres de Calder, teamLab ou Yue Minjun. Marc Glimcher, président de la Pace Gallery, implantée dans six pays à travers le monde, confie à Numéro art ses pensées sur l’avenir du milieu de l’art : rôle des méga-galeries, Chine, France, poids des musées… Sa galerie ouvre à New York un gigantesque espace de 7 000 m2, qui accueillera les oeuvres de Calder, teamLab ou Yue Minjun.

Infiltrez les demeures incroyables d’Ettore Sottsass
867

Infiltrez les demeures incroyables d’Ettore Sottsass

Architecture Connu pour son vocabulaire formel pop et hédoniste, le designer Ettore Sottsass signa aussi des demeures d’exception. Des merveilles d’harmonie invitant au plaisir esthétique de la pure contemplation. Connu pour son vocabulaire formel pop et hédoniste, le designer Ettore Sottsass signa aussi des demeures d’exception. Des merveilles d’harmonie invitant au plaisir esthétique de la pure contemplation.

Pourquoi Viceland fait rôtir un kebab pendant 4 heures ?
854

Pourquoi Viceland fait rôtir un kebab pendant 4 heures ?

Culture Tous les dimanche soirs jusqu'au 1er décembre, la chaîne de télévision Viceland propose un tout nouveau genre de contenu : la Slow TV. À partir d'1 h 30 du matin et pendant trois heures environ, les téléspectateurs pourront observer un kebab rôtir sur une broche, parcourir Paris en péniche et s'immiscer dans un salon de coiffure afro. Tous les dimanche soirs jusqu'au 1er décembre, la chaîne de télévision Viceland propose un tout nouveau genre de contenu : la Slow TV. À partir d'1 h 30 du matin et pendant trois heures environ, les téléspectateurs pourront observer un kebab rôtir sur une broche, parcourir Paris en péniche et s'immiscer dans un salon de coiffure afro.

Advertising
Advertising
L’artiste-chamane Kiki Smith ensorcèle la Monnaie de Paris
846

L’artiste-chamane Kiki Smith ensorcèle la Monnaie de Paris

Numéro art Jusqu'au 9 février, la Monnaie de Paris consacre la quasi totalité de ses espaces à l'artiste américaine Kiki Smith, qui y présente sa première rétrospective d'ampleur dans une institution française. Retour sur les lignes fortes de son œuvre à travers ses trois thématiques les plus récurrentes. Jusqu'au 9 février, la Monnaie de Paris consacre la quasi totalité de ses espaces à l'artiste américaine Kiki Smith, qui y présente sa première rétrospective d'ampleur dans une institution française. Retour sur les lignes fortes de son œuvre à travers ses trois thématiques les plus récurrentes.

Faut-il vraiment se réintéresser à Dalí ?
887

Faut-il vraiment se réintéresser à Dalí ?

Art L’ouvrage Dalí – L’Œuvre peint (éd. Taschen) est le résultat de nombreuses années de recherches du photographe Robert Descharnes et de l’historien de l’art Gilles Néret. Ils ont exhumé des toiles signées de l’artiste espagnol, maître du surréalisme, restées inaccessibles durant des années. L’ouvrage Dalí – L’Œuvre peint (éd. Taschen) est le résultat de nombreuses années de recherches du photographe Robert Descharnes et de l’historien de l’art Gilles Néret. Ils ont exhumé des toiles signées de l’artiste espagnol, maître du surréalisme, restées inaccessibles durant des années.

L'objet du jour : le tabouret minimaliste de Liaigre
689

L'objet du jour : le tabouret minimaliste de Liaigre

Design À partir du 23 novembre, la maison d'architecture intérieure et de décoration française Liaigre réédite son tabouret “Nagato” en bronze et le propose en 75 exemplaires. L'occasion de redécouvrir cette création iconique et minimaliste de 1986, produite originellement en bois de chêne massif et explicitement inspirée par Brancusi. À partir du 23 novembre, la maison d'architecture intérieure et de décoration française Liaigre réédite son tabouret “Nagato” en bronze et le propose en 75 exemplaires. L'occasion de redécouvrir cette création iconique et minimaliste de 1986, produite originellement en bois de chêne massif et explicitement inspirée par Brancusi.

L'exposition “Other Spaces” nous plonge dans la 4e dimension
467

L'exposition “Other Spaces” nous plonge dans la 4e dimension

Art À une époque où les individus, objets de stimulations perpétuelles, expriment de plus en plus le besoin de s’évader dans un ailleurs, le collectif d’artistes londonien United Visual Artists (UVA) a imaginé un lieu alternatif, qui prend forme au sein de l’exposition intitulée – précisément – Other Spaces. Jusqu’au 8 décembre, cette odyssée immersive et multisensorielle mobilisant aussi bien le toucher que la vue et l’ouïe occupe tout un étage du 180 The Strand, un bâtiment brutaliste polyvalent situé en plein cœur de Londres. Une exposition qui a vu le jour grâce au concours de The Store x The Vinyl Factory et de la Fondation Cartier. À une époque où les individus, objets de stimulations perpétuelles, expriment de plus en plus le besoin de s’évader dans un ailleurs, le collectif d’artistes londonien United Visual Artists (UVA) a imaginé un lieu alternatif, qui prend forme au sein de l’exposition intitulée – précisément – Other Spaces. Jusqu’au 8 décembre, cette odyssée immersive et multisensorielle mobilisant aussi bien le toucher que la vue et l’ouïe occupe tout un étage du 180 The Strand, un bâtiment brutaliste polyvalent situé en plein cœur de Londres. Une exposition qui a vu le jour grâce au concours de The Store x The Vinyl Factory et de la Fondation Cartier.

L'interview : Christian Boltanski, un monument de l'art au Centre Pompidou
887

L'interview : Christian Boltanski, un monument de l'art au Centre Pompidou

Numéro art Beaubourg célèbre du 12 novembre 2019 au 16 mars 2020 l'artiste français qui a développé depuis un demi-siècle sa réflexion sensible sur la mémoire et l’histoire, collective, familiale ou individuelle, le passé et les rites. L'occasion pour Numéro art de republier sa rencontre avec ce monument de l'art Beaubourg célèbre du 12 novembre 2019 au 16 mars 2020 l'artiste français qui a développé depuis un demi-siècle sa réflexion sensible sur la mémoire et l’histoire, collective, familiale ou individuelle, le passé et les rites. L'occasion pour Numéro art de republier sa rencontre avec ce monument de l'art

Paris Photo : 6 photographes à suivre
875

Paris Photo : 6 photographes à suivre

Photographie Quelques semaines après le démontage de la 46e FIAC, le Grand Palais accueille à nouveau en ses lieux une autre foire incontournable : Paris Photo, consacrée à la création photographique d’aujourd’hui, d’hier et de demain. Pour cette 23e édition, 157 galeries sont au rendez-vous, alors que les secteurs Prismes et Curiosa présentent des installations inédites qui questionnent le médium photographique. Focus sur six jeunes photographes exposés dans ces deux espaces. Quelques semaines après le démontage de la 46e FIAC, le Grand Palais accueille à nouveau en ses lieux une autre foire incontournable : Paris Photo, consacrée à la création photographique d’aujourd’hui, d’hier et de demain. Pour cette 23e édition, 157 galeries sont au rendez-vous, alors que les secteurs Prismes et Curiosa présentent des installations inédites qui questionnent le médium photographique. Focus sur six jeunes photographes exposés dans ces deux espaces.

Performa 19 : les plus belles performances de New York
867

Performa 19 : les plus belles performances de New York

Art Entièrement consacrée à la performance, la biennale Performa dresse, à New York, le panorama de cet art vivant en pleine ébullition. Cette année encore, plasticiens et chorégraphes s’y croisent, au fil de propositions toujours plus étonnantes. Entièrement consacrée à la performance, la biennale Performa dresse, à New York, le panorama de cet art vivant en pleine ébullition. Cette année encore, plasticiens et chorégraphes s’y croisent, au fil de propositions toujours plus étonnantes.

Chronique du monde impitoyable de l’art contemporain [épisode 1]
756

Chronique du monde impitoyable de l’art contemporain [épisode 1]

Numéro art Notre chroniqueur infiltré s’est glissé dans les vernissages et les soirées très privées à Turin à l’occasion de l’ouverture de la foire Artissima. Découvrez le premier épisode de notre chronique du monde impitoyable de l’art contemporain. Notre chroniqueur infiltré s’est glissé dans les vernissages et les soirées très privées à Turin à l’occasion de l’ouverture de la foire Artissima. Découvrez le premier épisode de notre chronique du monde impitoyable de l’art contemporain.

Paris Photo : le noir et blanc onirique d’Aitor Ortiz
889

Paris Photo : le noir et blanc onirique d’Aitor Ortiz

Numéro art Aitor Ortiz dresse des passerelles entre le monde réel et la fiction. Sous son objectif, les architectures se muent en pures abstractions, le béton devient léger et le marbre fragile. Aux confins du réel, les objets qu’il fixe sur sa pellicule semblent ensorcelés, comme animés par une vie autonome, et questionnent notre perception tout en parlant à nos émotions. Ses œuvres sont présentées à Paris Photo jusqu’au 10 novembre. Aitor Ortiz dresse des passerelles entre le monde réel et la fiction. Sous son objectif, les architectures se muent en pures abstractions, le béton devient léger et le marbre fragile. Aux confins du réel, les objets qu’il fixe sur sa pellicule semblent ensorcelés, comme animés par une vie autonome, et questionnent notre perception tout en parlant à nos émotions. Ses œuvres sont présentées à Paris Photo jusqu’au 10 novembre.

loading
Plus d'articles

Advertising